Une école du groupe IGS

Facebook ICD Paris Facebook ICD Toulouse Instragram ICD Groupe IGS
projet culturel

Organisation d’un projet culturel : les défis et facteurs de réussite

projet culturel

L’organisation d’un événement artistique et culturel peut fortement varier. Selon qu’on organise une exposition, un concert, un atelier olfactif ou encore un festival musical, les contraintes seront bien différentes. Tout dépend de la nature du projet, du budget, du lieu d’organisation, de la saison, etc. Pourtant, il existe des facteurs de réussite que l’on retrouve presque systématiquement. Ces facteurs sont autant de défis à relever pour assurer le succès de l’événement.

Les défis de l’organisation des projets culturels

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de la Culture en avril 2018 :

  • environ 764 000 entrées ont été enregistrées pour les cinq théâtres nationaux pour la saison 2015-2016 ;
  • près de 2,4 millions d’entrées ont été enregistrées pour les 70 scènes nationales en 2016 ;
  • plus de 6,5 millions de Français ont assisté à un concert dans le cadre d’un festival ;
  • plus de 42 millions de personnes sont allées au cinéma ;
  • 2,2% est la part de la culture dans le PIB de la France.

Chaque projet culturel organisé est une contribution au rayonnement culturel et artistique de la France.

Les enjeux liés à l’organisation d’un projet culturel sont multiples :

  • la définition des orientations globales : il est primordial, dans un souci de cohérence, d’avoir une vision partagée du projet culturel et d’afficher clairement les grandes orientations choisies (style artistique, valeurs défendues…) ;
  • l’intégration de la diversité culturelle : au-delà des frontières nationales, les défis se multiplient : trouver un équilibre entre les amateurs de la scène locale et les artistes chevronnés nationaux et internationaux, intégrer le dialogue interculturel, tenir compte de la fluctuation des productions artistiques… ;
  • le partenariat dans une logique « gagnant-gagnant » : un chef de projet artistique et culturel est tenu de trouver des partenaires pouvant, en contrepartie de la promotion de leur image, lui apporter un soutien matériel et financier, mais pas que. Ils doivent être des partenaires crédibles et de confiance ;
  • l’ouverture à tous les publics : la démocratisation culturelle implique de choisir une ligne artistique susceptible d’attirer sur le lieu d’organisation toutes les composantes de la population ;
  • le respect du budget : l’organisation du projet ne peut être déconnectée des enjeux financiers, d’où la nécessité parfois de réaliser des ajustements conjoncturels afin de respecter l’équilibre budgétaire.

Organiser un projet culturel : acquérir les compétences requises

L’organisation des projets culturels et artistiques demande des savoir-faire et des savoir-être particuliers. Vous voulez exercer le métier de chef de projet artistique et culturel ? Pour vous épanouir rapidement dans ce secteur, la spécialisation Développement de projets événementiels et culturels du Cycle Master de l’ICD vous permet d’acquérir des compétences et connaissances spécifiques liées au marketing événementiel, à la planification et au management stratégique. À cela s’ajoutent des stages de 4 à 6 mois à l’international pour vous professionnaliser, disposer d’un carnet d’adresses riche (suite aux éventuelles rencontres avec des intervenants, des spécialistes de la sonorisation, des médias et agences d’événementiel…) et mieux préparer votre insertion professionnelle.

L’ICD, école internationale du commerce et du marketing propose un programme Grande Ecole en 5 ans, sanctionné par un Grade de Master. Tournée vers l’international, cette Business School offre la possibilité d’études à l’international et accueille des étudiants étrangers dans ses programmes internationaux, dispensés en anglais. ICD, la Business School qui offre 9 spécialisations sur des métiers qui recrutent aujourd’hui et recruteront demain.

Témoignages & Parcours de diplômés

  • Pierre WILK, promotion 2010, Théâtre des Champs-Elysées, Marketing et Community management « Le secteur de la culture est en perpétuelle mutation. Il doit proposer de nouvelles offres au public en tenant compte désormais de contraintes économiques fortes, à l’instar de tous les autres secteurs de l’économie marchande. C’est pourquoi on voit les institutions culturelles mettre en œuvre des stratégies marketing adaptées.

  • Anne-Sophie DESMET, promotion 2009, ProDietic RDP, Responsable achats et approvisionnements, J’ai débuté dans le secteur des cosmétiques et produits pharmaceutiques pour le compte de grandes marques vendues en grande distribution puis j’ai poursuivi dans l’industrie agroalimentaire.

  • Alexis DONOT, promotion 1991, Groupe l’Argus de la presse, Directeur général « Le monde des affaires est complexe et le changement est devenu la norme. Il faut donc pouvoir répondre - voire devancer - les attentes et les nouveaux usages pour se développer tout en innovant ; c'est un enjeu stratégique pour toute organisation.

  • Michaël BERDUGO, promotion 2006, Salesforce Marketing Cloud, Strategic Account Executive « Après avoir été diplômé de l’ICD, j’ai occupé successivement, et au sein de différents secteurs (télécommunications, hôtellerie), des fonctions de Sales manager, International business developer et Key account manager.

  • Sepideh JOUDEKI, promotion 2014, Ixina France, WebMarketer Enseigne « J'ai la chance d'exercer un métier qui me passionne vraiment et qui correspond tout à fait à ce que je souhaitais. Aujourd'hui, en tant que « WebMarketer enseigne » je décline le plan de communication sur le web ce qui implique la mise en place et le déploiement de la stratégie webmarketing et digitale.