Une école du groupe IGS

Facebook ICD Paris Facebook ICD Toulouse Instragram ICD Groupe IGS

Les Négociales : retour sur la phase finale de la 29ème édition

ICD qualitifés négociales

8 étudiants de l’ICD ont fièrement défendu les couleurs de l’ICD pendant les phases finales du Challenge Les Négociales qui ont eu lieu à Epinal les 21 et 22 mars derniers, à la suite de la phase de qualifications organisée à l’ICD.

Le principe du Challenge Les Négociales

concentration negocialesLes étudiants assistent à la présentation du sujet. Ils ont alors une heure pour se préparer à endosser le rôle de vendeur face à un acheteur. Leur objectif : convaincre le jury de professionnels en 10 minutes.

Pour réussir l’étudiant doit rester lui-même. Sa voix, son intonation et son corps doivent dire la même chose que ses mots. Etre à l’écoute, à l’aise et naturel l’aidera à être en phase avec son acheteur.

Une opportunité, un tremplin pour la vie professionnelle

Les étudiants téléchargent leur CV pour s’inscrire au Challenge. Ils précisent également s’ils sont à la recherche d’une alternance, d’un CDI… car les recruteurs sont au rendez-vous !

Au-delà du challenge, Les Négociales  constitue un véritable événement de networking ! Après avoir évalué les candidats, les jurés peuvent prendre contact pour les recruter.

Notre conseil aux étudiants : Inscrivez votre participation aux « Négociales » sur votre CV  pour vous démarquer et attirer l’œil du recruteur !

Les Négociales : 1er jour de compétition

8èmes de finale : 7h30 du matin : que les phases finales commencent !

L’ambiance est au rendez-vous : les négociateurs en herbe ont enfilé une tenue business. Chaque candidat est remonté à bloc pour faire briller son école !

550 étudiants planchent sur le cas Michelin le matin et sur le cas du Groupe Pomona l’après-midi pour se qualifier en ¼ de finale. La compétition s’arrête ici pour 4 de nos étudiants valeureux : Rubeck Chekroun est arrivé 321ème, Théo Guivarch  à la 375ème place et Camille Maire qui finit 439ème.

Farid Brini, du CFA Codis, était lui venu pour tester son niveau et se place 323ème. « Je n’avais rien à perdre et j’ai tout gagné dont un véritable esprit de synthèse. Je ressors grandi de cette expérience qui est bien plus qu’un simple concours.»

2ème jour de compétition : plus haut et plus loin

Les 300 qualifiés ré-attaquent  le lendemain matin avec le cas Econocom, après avoir profité comme il se doit du Gala. A l’issue de cette matinée, 3 autres de nos étudiants s’arrêtent : Emmanuelle Nuee Balouga est arrivée 281ème, Arthur Fath  à la 286ème place et Kathlyne Perrufel, étudiante en 3ème  année du Bachelor Business Developement qui est arrivée  176ème  en ayant découvert la négociation 48h avant les qualifications :

les negociales groupe«C’est une aventure unique pendant laquelle naissent de véritables amitiés. Vivre ensemble « H24 » ça rapproche ! Il faut pousser les gens à le faire. Moi si on me l’avait pas imposé je l’aurais pas fait et j’aurais loupé quelque chose. Cette expérience  est incroyable, je le referai l’an prochain  et je m’imagine même devenir jury quand je ne serai plus étudiante. Ce qui m’a marqué, c’est que même les jurés révisent les réflexes de base qu’ils avaient oubliés au quotidien ! »

Paul Gabriel atteint  la demi finale

L’après-midi, les 60 ½ finalistes s’affrontent sur le cas Thévenin. Paul Gabriel, étudiant en 3ème année du Bachelor Business Development, se classe alors à la 11ème place. Cette performance remarquable lui permet notamment de se faire remarquer par les entreprises présentes.  « A partir des ½ finales on reçoit des sms des recruteurs. En ce qui me concerne j’ai reçu 4 réelles propositions de poste et 6 entreprises m’ont approchées.»

Deux journées inoubliables

repas negocialesEntre moments festifs et moments de grande concentration, ces deux journées étaient émotionnellement très fortes pour nos 8 négociateurs icdiens, tant sur le plan humain que professionnel. Le Challenge et le suspense sont à leur paroxysme dans une ambiance millimétrée  « C’est très impressionnant à vivre, un véritable show à l’américaine !  Une fois qu’on a essayé, on n’a qu’une envie c’est d’y retourner ! »  nous confie Paul.

 

Enfin, les 6 meilleurs négociateurs présentent leur cas final sur scène devant un public attentif et passionné. Ils n’hésitent pas à faire le show pour être désigné grand vainqueur de cette 29ème édition des Négociales.

L’ICD, école internationale du commerce et du marketing propose un programme Grande Ecole en 5 ans, sanctionné par un Grade de Master. Tournée vers l’international, cette Business School offre la possibilité d’études à l’international et accueille des étudiants étrangers dans ses programmes internationaux, dispensés en anglais. ICD, la Business School qui offre 9 spécialisations sur des métiers qui recrutent aujourd’hui et recruteront demain.

Témoignages & Parcours de diplômés

  • Pierre WILK, promotion 2010, Théâtre des Champs-Elysées, Marketing et Community management « Le secteur de la culture est en perpétuelle mutation. Il doit proposer de nouvelles offres au public en tenant compte désormais de contraintes économiques fortes, à l’instar de tous les autres secteurs de l’économie marchande. C’est pourquoi on voit les institutions culturelles mettre en œuvre des stratégies marketing adaptées.

  • Anne-Sophie DESMET, promotion 2009, ProDietic RDP, Responsable achats et approvisionnements, J’ai débuté dans le secteur des cosmétiques et produits pharmaceutiques pour le compte de grandes marques vendues en grande distribution puis j’ai poursuivi dans l’industrie agroalimentaire.

  • Alexis DONOT, promotion 1991, Groupe l’Argus de la presse, Directeur général « Le monde des affaires est complexe et le changement est devenu la norme. Il faut donc pouvoir répondre - voire devancer - les attentes et les nouveaux usages pour se développer tout en innovant ; c'est un enjeu stratégique pour toute organisation.

  • Michaël BERDUGO, promotion 2006, Salesforce Marketing Cloud, Strategic Account Executive « Après avoir été diplômé de l’ICD, j’ai occupé successivement, et au sein de différents secteurs (télécommunications, hôtellerie), des fonctions de Sales manager, International business developer et Key account manager.

  • Sepideh JOUDEKI, promotion 2014, Ixina France, WebMarketer Enseigne « J'ai la chance d'exercer un métier qui me passionne vraiment et qui correspond tout à fait à ce que je souhaitais. Aujourd'hui, en tant que « WebMarketer enseigne » je décline le plan de communication sur le web ce qui implique la mise en place et le déploiement de la stratégie webmarketing et digitale.