Une école du groupe IGS

Facebook ICD Paris Facebook ICD Toulouse Instragram ICD Groupe IGS

Esport Student Series, un événement ICD

Dans le cadre de l’Event Lab (laboratoire destiné à la mise au point d’événements innovants), 5 étudiants de 3ème année du Bachelor Event Management ont co-organisé l’Esport Student Series, une compétition étudiante de jeux vidéo, en partenariat avec la société Ecorp Gaming.

L’ Esport Student Series : un projet passionnant

esport student series game onLes 5 étudiants de l’équipe projet se sont répartis les tâches en fonction de leurs compétences et appétences personnelles. Pour Thomas, qui suit l’option Esport proposée en 3ème année du Bachelor Event Management,  l’Esport représente bien plus qu’un simple projet, c’est une véritable passion et ce depuis plus de 10 ans.

Un avantage considérable qui lui a permis de faire le lien entre Ecorp Gaming et l’équipe projet ICD. En effet, l’Esport est un univers à part entière avec ses codes et son vocabulaire propre.

Une équipe projet déterminée

une bonne ambiance

Léa, Guillaume et Thomas ont contribué de bout en bout à la réalisation de cet événement, de la conception à l’organisation du tournoi.

Pour partir sur de bonnes bases, ils se sont appuyés sur les résultats de la 1ère édition organisée l’an dernier par Ecorp Gaming. Ils ont étudié le bilan et ont notamment décidé d’introduire dans la compétition un jeu de console : Fifa. L’objectif : augmenter la médiatisation de la compétition. Un choix judicieux quand on sait que sur les 25,3 millions de joueurs que compte la France, 75% sont sur console et 43% sur PC.

L’ Esport Student Series : un projet soutenu par l’ICD

Les étudiants ont ensuite défini le Business Model de l’événement. Plutôt que de monter une billetterie, ils ont décidé de rechercher les financements du côté des écoles. L’ISEFAC et L’INSEEC ont signé et ont acheté leur package communication. Ils ont également noué un partenariat logistique avec KLM, le spécialiste de la conception de produits gaming de qualité au prix abordable.

De son côté, l’ICD a fait de choix d’investir également dans ce bel événement. Pour Benoit Aubert, Directeur de l’école, « Cet investissement montre notre volonté d’investir le secteur de l’Esport, de développer des concepts innovants et des formations dans ce domaine. »

esport students series signature

Un projet de longue haleine

Notre équipe projet s’est ensuite consacrée à la communication à destination des joueurs. Le but étant de mobiliser un maximum d’étudiants afin qu’ils prennent part à la compétition. Leurs efforts ont payé,  comme le prouve le nombre d’inscriptions en nette augmentation.

La logistique informatique, notamment la structure et la puissance du réseau, est l’un des éléments fondamentaux d’une compétition Esport. Outre la connexion internet nécessaire pour jouer en ligne, il a fallu gérer les pannes informatiques. En effet pendant la phase dite « offline » les joueurs étaient réunis. A l’Ecole 42, la compétition s’est déroulée en mode BYOC (Bring Your Own Computer) avec toutes les incidences que cela implique.

concentration maxTout au long de la compétition, un duo de caster (commentateurs) a animé la retransmission live sur Twitch. Le Challenge consistait alors à choisir quel match retransmettre. Pour ce faire, les étudiants se sont appuyés sur le niveau des joueurs. L’objectif : garantir des matchs de qualité aux nombreux spectateurs connectés.  D’autant plus qu’au-delà du live, les matchs restent disponibles en replay sur la plateforme.

Thomas nous raconte son expérience : « Que ce soit à l’Ecole 42 ou à La Gamers Assembly l’ambiance était incroyable. Pro, semi pros et amateurs se côtoyaient à cet événement qui rassemblait notamment [outre les Esport Student Series] une compétition de Wii Sport bowling ouverte… aux plus de 70 ans ! »

L’ICD, école internationale du commerce et du marketing propose un programme Grande Ecole en 5 ans, sanctionné par un Grade de Master. Tournée vers l’international, cette Business School offre la possibilité d’études à l’international et accueille des étudiants étrangers dans ses programmes internationaux, dispensés en anglais. ICD, la Business School qui offre 9 spécialisations sur des métiers qui recrutent aujourd’hui et recruteront demain.

Témoignages & Parcours de diplômés

  • ICD Dublin, la grande aventure des étudiants de 1ère année !

  • Pierre WILK, promotion 2010, Théâtre des Champs-Elysées, Marketing et Community management « Le secteur de la culture est en perpétuelle mutation. Il doit proposer de nouvelles offres au public en tenant compte désormais de contraintes économiques fortes, à l’instar de tous les autres secteurs de l’économie marchande. C’est pourquoi on voit les institutions culturelles mettre en œuvre des stratégies marketing adaptées.

  • Anne-Sophie DESMET, promotion 2009, ProDietic RDP, Responsable achats et approvisionnements, J’ai débuté dans le secteur des cosmétiques et produits pharmaceutiques pour le compte de grandes marques vendues en grande distribution puis j’ai poursuivi dans l’industrie agroalimentaire.

  • Alexis DONOT, promotion 1991, Groupe l’Argus de la presse, Directeur général « Le monde des affaires est complexe et le changement est devenu la norme. Il faut donc pouvoir répondre - voire devancer - les attentes et les nouveaux usages pour se développer tout en innovant ; c'est un enjeu stratégique pour toute organisation.

  • Michaël BERDUGO, promotion 2006, Salesforce Marketing Cloud, Strategic Account Executive « Après avoir été diplômé de l’ICD, j’ai occupé successivement, et au sein de différents secteurs (télécommunications, hôtellerie), des fonctions de Sales manager, International business developer et Key account manager.