Une école du groupe IGS

Facebook ICD Paris Facebook ICD Toulouse Instragram ICD Groupe IGS
enjeux marketing

Nouveautés et enjeux du marketing en 2018

enjeux marketing

Le marketing d’aujourd’hui semble très différent de celui pratiqué il y a quelques dizaine d’années. De l’intelligence artificielle au machine learning, en passant par le social media listening, le commerce cross-canal, la blockchain ou encore les chatbots, le marketing se réinvente chaque jour et bouscule les convictions et pratiques bien établies. Les entreprises veulent choisir les outils et les solutions nécessaires à la mise en place d’actions marketing respectueuses du consommateur et de la législation. Les marques ont fait notamment de l’amélioration de l’expérience client une priorité absolue, en capitalisant sur les possibilités offertes par les nouvelles technologies. Bref, les enjeux du marketing sont nombreux. Découvrez-en quelques-uns !

#1 Améliorer l’exploitation de la data

La déferlante des données clients pousse les marques à améliorer leurs techniques de sélection, d’analyse et d’exploitation de la data pour une connaissance encore plus méticuleuse du client. En 2018, le rôle des professionnels du marketing consistera à aider toutes les entités de l’entreprise à utiliser les données clients de la manière la plus appropriée possible, de manière à interagir avec ces derniers tout au long du processus commercial. Les consommateurs n’ont d’ailleurs aucun inconvénient à partager leurs données personnelles avec les marques, à condition que celles-ci soient utilisées afin de renforcer les services et expériences qui leur sont dédiés.

#2 Vers un marketing cross-devices

A l’ère du marketing en temps réel, le client doit bénéficier d’une expérience pertinente, personnalisée et contextualisée sur tous les canaux. Les données CRM collectées en magasin doivent être traitées par des outils efficaces afin de mieux cibler les consommateurs en ligne. L’IA apporterait aux marketeurs une aide précieuse en matière de choix du canal et des messages à déployer pour s’adresser aux consommateurs.

#3 Automatiser pour exceller et mieux prospecter

Les robots et l’intelligence artificielle s’avèrent désormais très utiles en matière de traitement des données, d’optimisation, de personnalisation et de ciblage. Par ailleurs, ces technologies permettent désormais d’automatiser des processus complexes et chronophages, ce qui offre aux spécialistes du marketing plus de temps à consacrer au marketing créatif. Le défi est donc d’investir dans ces technologies pour en tirer le meilleur profit.

#4 Le brand content, pour donner le frisson

Pour offrir aux clients et prospects une expérience innovante qu’ils ne seront pas prêts d’oublier, les marques sont appelées à miser sur le marketing de contenu, pour la création et la diffusion de contenus médias variés et adaptés aux usages, avec notamment de la vidéo. Au lieu de vouloir à tout prix raccourcir les contenus, il faudra plutôt se poser la question de savoir quel format servira le plus efficacement les intérêts aussi bien de la marque que du client. Court ou long, le format doit prendre en considération l’image que l’entreprise souhaite transmettre.

#5 La programmatique et le retargeting

Le bon message au bon moment, destiné à la bonne personne, en voilà un défi qu’il faut absolument réussir. A l’ère du tout digital, force est de constater que le marketing se plie toujours à ses règles basiques. Pour atteindre cet objectif, le ciblage via les réseaux sociaux, notamment Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, Snapchat, etc. est nécessaire. Le retargeting via ces canaux permettra de recibler les prospects ayant d’ores et déjà démontré un intérêt pour les produits de l’entreprise. De façon générale, les réseaux sociaux sont essentiels dans une stratégie de marque, en BtoC comme en BtoB.

Soucieuse d’offrir aux étudiants une formation adaptée aux évolutions des entreprises, l’équipe de l’ICD met tout en oeuvre pour faciliter leur entrée sur le marché de l’emploi.

L’ICD, école internationale du commerce et du marketing propose un programme Grande Ecole en 5 ans, sanctionné par un Grade de Master. Tournée vers l’international, cette Business School offre la possibilité d’études à l’international et accueille des étudiants étrangers dans ses programmes internationaux, dispensés en anglais. ICD, la Business School qui offre 9 spécialisations sur des métiers qui recrutent aujourd’hui et recruteront demain.

Témoignages & Parcours de diplômés

  • ICD Dublin, la grande aventure des étudiants de 1ère année !

  • Pierre WILK, promotion 2010, Théâtre des Champs-Elysées, Marketing et Community management « Le secteur de la culture est en perpétuelle mutation. Il doit proposer de nouvelles offres au public en tenant compte désormais de contraintes économiques fortes, à l’instar de tous les autres secteurs de l’économie marchande. C’est pourquoi on voit les institutions culturelles mettre en œuvre des stratégies marketing adaptées.

  • Anne-Sophie DESMET, promotion 2009, ProDietic RDP, Responsable achats et approvisionnements, J’ai débuté dans le secteur des cosmétiques et produits pharmaceutiques pour le compte de grandes marques vendues en grande distribution puis j’ai poursuivi dans l’industrie agroalimentaire.

  • Alexis DONOT, promotion 1991, Groupe l’Argus de la presse, Directeur général « Le monde des affaires est complexe et le changement est devenu la norme. Il faut donc pouvoir répondre - voire devancer - les attentes et les nouveaux usages pour se développer tout en innovant ; c'est un enjeu stratégique pour toute organisation.

  • Michaël BERDUGO, promotion 2006, Salesforce Marketing Cloud, Strategic Account Executive « Après avoir été diplômé de l’ICD, j’ai occupé successivement, et au sein de différents secteurs (télécommunications, hôtellerie), des fonctions de Sales manager, International business developer et Key account manager.