Une école du groupe IGS

Facebook ICD Paris Facebook ICD Toulouse Instragram ICD Groupe IGS
realite virtuelle

La réalité virtuelle, nouvelle coqueluche du commerce !

realite virtuelle

Quand on sait que la réalité virtuelle était à ses balbutiements il y a encore deux ans, il faut reconnaître qu’elle ne manque pas désormais de faire parler d’elle. Entre expérimentations et innovations, les professionnels s’arrachent cette technologie, tout domaine d’activité confondu. Ainsi, après l’e-commerce, ou encore le m-commerce, nous sommes face au v-commerce, qui s’annonce plus que prometteur. IDC vous dévoile les clés d’appropriation de cette technologie, bientôt incontournable pour les acteurs du commerce.

La croissance de la VR

Si la réalité virtuelle, plus communément surnommée VR, paraît encore futuriste pour certain, elle fait toutefois partie du quotidien pour un grand nombre. D’après une étude Touchstone Research, 80% des utilisateurs américains sont familiarisés avec cette technologie. Ainsi, 66% seraient favorables à son utilisation dans une expérience achat, cette dernière pouvant être totalement bouleversée par cette technologie pour 63% (source Walker Sands – Futur of retail).

Les experts prévoient une croissance exponentielle au cours des prochaines années. Selon Goldman Sachs, la VR pèsera plus de 80 milliards de dollars d’ici 2025. Pas étonnant alors de constater que 78% des grandes entreprises envisagent d’expérimenter la réalité virtuelle d’ici 2022 (étude Oracle). L’utilisation de la VR est actuellement source de buzz pour les marques, qui ne manquent pas d’y avoir recours pour élargir et booster les perspectives d’expérience client, ainsi que la satisfaction client.

Le v-commerce comme facilitateur d’acte d’achat

La réalité virtuelle permet au client d’être totalement immergé dans un univers, et de vivre une réelle expérience de marque. Les professionnels ont ainsi l’occasion d’augmenter considérablement leur valeur ajoutée, offrant aux consommateurs l’opportunité de voir le produit à travers la technologie pour un résultat des plus bluffant, bien au-delà des possibilités du e-commerce pur. Le v-commerce a en effet pour qualité première de faciliter l’acte d’achat, tout en développant l’engagement envers la marque par une dimension émotionnelle hors-norme.

Les plus grands ne s’y trompent pas. Ikéa Canada a ainsi déjà équipé ses clients de casques HTC pour une immersion totale dans leurs cuisines, d’ailleurs personnalisables. Décathlon France recourt à cette technologie pour permettre à ses clients de tester 14 tentes Quechua. Quant à Eram France, il offre, avec son « Showroom virtuel by Eram », la première expérience shopping en VR dans le pays. En ayant la possibilité de visualiser et « manipuler » les produits, le v-commerce augmente les interactions et permet au consommateur de faire le bon choix. Selo une étude L.E.K. Consulting, réalisée auprès de 1 000 consommateurs ayant déjà testé la VR, 70 à 80% d’entre eux sont intéressés par la réalité virtuelle pour améliorer leur expérience achat. Pour aller plus loin, des start-ups, à l’instar de Go Touch VR, travaillent sur la possibilité de toucher le virtuel, de quoi séduire encore plus les consommateurs et convaincre les éventuels réfractaires.

L’ICD, école de commerce, de marketing et business développement, vous propose de découvrir son large panel de formations vous préparant à devenir des experts ! Avec des parcours internationaux, une ouverture sociale, de puissants réseaux et des diplômes reconnus, préparez-vous  à vivre une aventure humaine.

L’ICD, école internationale du commerce et du marketing propose un programme Grande Ecole en 5 ans, sanctionné par un Grade de Master. Tournée vers l’international, cette Business School offre la possibilité d’études à l’international et accueille des étudiants étrangers dans ses programmes internationaux, dispensés en anglais. ICD, la Business School qui offre 9 spécialisations sur des métiers qui recrutent aujourd’hui et recruteront demain.

Témoignages & Parcours de diplômés

  • Pierre WILK, promotion 2010, Théâtre des Champs-Elysées, Marketing et Community management « Le secteur de la culture est en perpétuelle mutation. Il doit proposer de nouvelles offres au public en tenant compte désormais de contraintes économiques fortes, à l’instar de tous les autres secteurs de l’économie marchande. C’est pourquoi on voit les institutions culturelles mettre en œuvre des stratégies marketing adaptées.

  • Anne-Sophie DESMET, promotion 2009, ProDietic RDP, Responsable achats et approvisionnements, J’ai débuté dans le secteur des cosmétiques et produits pharmaceutiques pour le compte de grandes marques vendues en grande distribution puis j’ai poursuivi dans l’industrie agroalimentaire.

  • Alexis DONOT, promotion 1991, Groupe l’Argus de la presse, Directeur général « Le monde des affaires est complexe et le changement est devenu la norme. Il faut donc pouvoir répondre - voire devancer - les attentes et les nouveaux usages pour se développer tout en innovant ; c'est un enjeu stratégique pour toute organisation.

  • Michaël BERDUGO, promotion 2006, Salesforce Marketing Cloud, Strategic Account Executive « Après avoir été diplômé de l’ICD, j’ai occupé successivement, et au sein de différents secteurs (télécommunications, hôtellerie), des fonctions de Sales manager, International business developer et Key account manager.

  • Sepideh JOUDEKI, promotion 2014, Ixina France, WebMarketer Enseigne « J'ai la chance d'exercer un métier qui me passionne vraiment et qui correspond tout à fait à ce que je souhaitais. Aujourd'hui, en tant que « WebMarketer enseigne » je décline le plan de communication sur le web ce qui implique la mise en place et le déploiement de la stratégie webmarketing et digitale.