Parler et écrire le mandarin, un atout indéniable sur un CV !

Motivés par le rayonnement économique de la Chine, par l’implantation dans l’Hexagone des géants en provenance de l’Empire du Milieu, ceux qui aspirent à parler et écrire le mandarin multiplient les débouchés de leur carrière et se dotent d’un avantage concurrentiel de premier choix.
Maitriser le mandarin, un atout certain

Le mandarin gagne du terrain dans le commerce mais aussi la diplomatie

Le mandarin sera nécessaire dans les milieux économiques dans un futur proche. C’est la conclusion à laquelle a abouti le Centre for Economics and Business Research and Opinion en 2018. En effet, les pratiques commerciales et l’environnement économique en Chine sont assez particuliers et innovants et la maîtrise du mandarin peut permettre à un manager ou chef d’entreprise d’identifier de nouvelles opportunités d’affaires et de les saisir au moment opportun. En France, le mandarin est une langue clé que les entreprises recherchent désormais dans leur capital humain, au point où les candidats sinophones partent indéniablement avec une longueur d’avance, que ce soit dans le commerce international ou la diplomatie.

Yves Corcelle, directeur du bureau parisien du cabinet de recrutement Dragonfly, explique : « Nous recrutons des cadres expérimentés pour des entreprises françaises [implantées en Chine] : la connaissance du mandarin est obligatoire, ou du moins fortement recommandée ». Pour Jérôme Berny, patron d’une entreprise de sourcing et de négoce dans des fabriques chinoises, « c’est la relation humaine, plus que le contrat, qui prévaut dans les affaires : dans ce contexte, communiquer en chinois est un effort très apprécié pour établir la relation ». Enfin, il est de plus en plus fréquent de croiser des vendeurs français sinophones dans les enseignes de luxe à Paris et dans les grandes métropoles.

Un apprentissage passionnant pour un atout différenciant

La maîtrise du mandarin passe par un apprentissage simultané de l’écrit et de l’oral. Il s’agira dans un premier temps de se familiariser avec les 4 tons de la prononciation, de maîtriser les caractères chinois simplifiés ainsi que leur transcription phonétique et d’avoir une bonne connaissance du vocabulaire de la vie quotidienne. Un apprentissage de longue haleine, mais qui fera de vous un candidat à part sur le marché de l’emploi, car vous détiendrez alors une compétence que l’on peut qualifier de « rare ». « Avec le chinois dans votre bagage, vous aurez un atout extraordinaire », affirme Alain Coine, président du Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur Français.

L’ICD vous propose son parcours franco-chinois, lancé en 2005 avec la Fudan University à Shanghai. En maîtrisant parfaitement l’anglais et le chinois, vous pourrez vous orienter vers les métiers de l’export, des achats, de la distribution et du commerce.

VOUS DONNER DES AILES

Former aux métiers du commerces, du marketing et du business development dans un univers mondialisé et innover en permanence afin de répondre aux mutations du contexte économique, social et géopolitique, c'est notre principale mission...

Toutes nos formations

PARTAGER