Design Emotionnel session 2019 : Les moustiques !

Chaque année, les étudiants de quatrième années travaillent pour élaborer un projet conçu dans le cadre du design émotionnel. Le concept ? Inviter les étudiants de Master 1 du Programme Grande Ecole à proposer une solution au problème des moustiques.

Jeudi 11 Juillet a eu lieu la soutenance d’une année de travail acharné ! Tour à tour, les élèves se sont succédés, en groupe, pour proposer leurs projets devant un jury composé de trois professionnels.
ICD : Gagnants Projets Moustiques

10 projets en compétition

Voici les 10 projets, issus des 10 groupes d’étudiants, qui ont été présentés :

 

Le projet Essential : Il a été créé à partir de la problématique suivante : Comment protéger les enfants en bas âges des moustiques sans nuire à l’écosystème ? Afin de répondre à ce problème, Essential a proposé une solution innovante pour que les mères de famille puissent protéger quotidiennement leurs enfants, entre 3 mois et 7 ans, contre les moustiques avec son diffuseur mobile d’huiles essentielles qui crée une barrière naturelle contre les moustiques.

Le projet Mosca Living : Comme son mantra l’indique, est de pouvoir concilier efficacité dans l’éradication des moustiques avec design. Le «Tanka» est un dispositif visant à piéger le moustique. Un dispositif se trouvant à l’intérieur du pot permet d’attirer le moustique, de le piéger puis de le tuer.

Le project Camp’calm : propose une borne connectée, non-intrusive, écoresponsable et gérée à distance via une application, spécialement pour les campings.

Le projet Oust : Leur produit ? Une lessive anti-moustique et artisanale à base de copeaux de Savon de Marseille qui n’agit pas en éliminant les moustiques mais en les repoussant par des agents naturels et respectueux de l’environnement présents dans les huiles essentielles.

Le projet Wenzen : Leur produit est une cure anti-moustique par effet vitaminé, naturelle et 100% bio. L’association de différents produits, repousse les moustiques en créant une barrière anti-moustique odorante uniquement détectable par le moustique.

Le projet EMOS : Un diffuseur anti-moustique nomade et connecté. Fonctionnel grâce à ses recharges à base d’huiles essentielles, il éloigne les moustiques de manière efficiente tout en restant facile d’utilisation.

Le projet Gaïa : Gaïa, c’est l’aspirateur à moustiques avec un design esthétique s’accommodant aux terrasses, un leurre inodore, une efficacité et une discrétion. En plus de ça, il offre l’opportunité de contribuer à l’environnement en faisant pousser des fleurs nourries par les moustiques. De plus, son packaging est biodégradable.

Le projet S2P – Solution Pool Protection : Samy, un petit requin télécommandé qui permet de passer d’agréables moments sans être dérangés par les insectes. Il traite la piscine contre les moustiques, diffuse du chlore, analyse le PH et donne la température de l’eau ; le tout communiqué sur un smartphone.

Le projet SAS technology : Un drone pour améliorer le quotidien de l’éleveur grâce à une technologie permettant de vacciner les animaux, difficile pour les éleveurs comme pour les animaux.

Le projet HESTIA : Hestia propose un produit répondant au nom de Parastic à destination des maisons de retraites. Sous la forme d'un parasol, il couvre le soleil et permet une zone protectrice contre le moustique grâce à une technologie répulsive intégrée. Cette technologie, non toxique est dotée de parfum d'ambiance dans le but de raviver les souvenirs des plus anciens.

Après délibération, le jury n'a pas réussi à trancher. C'est donc les équipes de la société Wenzen et de la société SAS qui se sont partagées la victoire. L'une d'entre elles ira défendre son projet face à d'autres écoles au concours d’innovation Futurapolis ! Le groupe HESTIA remporte quant à lui le coup de cœur du jury grâce à une très belle représentation.

 

PARTAGER