Définition du management interculturel

Le management interculturel est un domaine interdisciplinaire des RH qui vise à faciliter la communication, la gestion et l'interaction entre les entreprises, en particulier celles qui se développent à l’international, et les collaborateurs et acteurs de différentes cultures.

Dans quel contexte intervient le management interculturel ?

La délocalisation des équipes, la confrontation de « micro-cultures » professionnelles suite à un rachat ou une fusion d’entreprise, la mobilité des salariés, l’intensification des échanges commerciaux, la création de filiales à l’étranger, la multiplication des partenariats et des accords bilatéraux transfrontaliers, l’offshoring, etc., sont autant de contextes qui nécessitent un management interculturel capable de nouer un lien social fort et durable, en optant pour un mode de fonctionnement privilégiant la diversification des profils au sein des organisations. Le management interculturel, lorsqu’il est maîtrisé et pertinent, permet aux entreprises de tirer le meilleur profit des nouveaux talents, quelles que soient leurs origines, pour gagner en compétitivité et garantir un développement qui s’inscrit dans la durée.

Les qualités pour manager une équipe multiculturelle

Un nombre grandissant de sociétés, motivées par le besoin d’optimiser leurs coûts ou de conquérir de nouveaux marchés, franchissent le cap de l’internationalisation. Celles-ci sont souvent confrontées à la contrainte de manager des personnes adoptant une vision du monde et une philosophie de vie situées parfois aux antipodes de celles adoptées en Occident.

Le management interculturel englobe un ensemble de stratégies et de techniques visant à gérer des individus dans une organisation professionnelle en prenant en considération toutes ces différences induites par leurs cultures : connaissances, manière de penser, façon de concevoir le monde, comportements, mode de fonctionnement, etc. Le management interculturel doit également trouver des solutions aux problèmes interculturels : visions divergentes, difficultés de communication, comportement inapproprié, etc. Le management interculturel applique des démarches à même d’instaurer des pratiques managériales adaptées aux équipes cosmopolites et multiculturelles. Pour atteindre ses objectifs et créer une réelle cohésion d’équipe, le manager interculturel doit respecter trois valeurs de base : l’écoute, le respect et l’ouverture.

Vous voulez être formé à ces problématiques durant votre formation ? L’ICD propose à ses étudiants en Cycle Master de suivre un semestre de management interculturel, qui vous fera passer par de nombreux pays !

Retour aux questions

PARTAGER