Fiche métier Export area manager / Chef de zone export

Le métier de chef de zone export, aussi appelé export area manager, consiste en la commercialisation des produits, l’optimisation du portefeuille de clients et le développement du chiffre d’affaires d’une entreprise opérant sur plusieurs pays. Le chef de zone export doit mettre en place la stratégie commerciale sur une zone géographique particulière, superviser et animer ses équipes commerciales, anticiper les besoins de la clientèle, gérer les réseaux de distribution et prospecter de nouveaux marchés.
Thumbnail

Compétences clés

Intermédiaire entre la direction, les équipes commerciales, les prestataires de service de l’entreprise et les clients, l’export area manager doit justifier d’un certain nombre de compétences à la fois techniques et relationnelles :

  • Aptitude à la négociation
  • Rigueur et organisation
  • Bonne connaissance des marchés et des territoires à développer
  • Compétences linguistiques
  • Capacité d’adaptation aux différentes cultures
  • Capacité d’anticiper et d’interpréter l’évolution des marchés locaux (concurrence, demande…)
  • Capacité d’analyser les opportunités et difficultés du marché

Pour exercer le métier d’export area manager, il est important de disposer d’une grande capacité d’analyse pour comprendre le marché et prévoir les tendances afin de définir des opportunités nouvelles et judicieuses pour la croissance de l’entreprise.

Le salaire du chef de zone export

Le salaire du chef de zone export/export area manager se situe entre 35 000 et 45 000 € par an en début de carrière. Ce montant peut atteindre les 60 000 € après une dizaine d’années d’expérience (source : cadresonline.com). De plus, au salaire de base s’ajoutent des primes qui varient selon l’atteinte des objectifs fixés.

Tendances et facteurs d’évolution

  • En matière d’export, la France se place au 4e rang mondial. Habituellement, les grandes entreprises réalisent la majorité des exportations, mais on constate que le nombre de PME/PMI exportatrices ne cesse de croître et que, dans le même temps, la part de leur chiffre d’affaires à l’export augmente.
  • Les entreprises aujourd’hui, ont de plus en plus besoin de professionnels qui justifient d’une expérience réussie, soit en tant qu’assistant export, soit en ayant réalisé des stages ou des séjours prolongés à l’étranger.

Autres appellations du métier

  • Responsable de zone export
  • Responsable opérationnel (export)
  • Chef de secteur export
  • Technico-commercial export
  • Chef de produit international
  • Chef de gamme international
  • Directeur export International area manager

Evolutions possibles

  • Directeur commercial international
  • Directeur de filiale
  • Directeur du développement
  • Directeur commercial national

Quelle formation pour devenir chef de zone export ?

Le chef de zone export est avant tout un cadre commercial de haut niveau. Le poste requiert une grande connaissance du secteur et une expérience réussie dans le commerce, idéalement avec une dimension internationale. Avec le Bachelor Business Development ou l’option du Cycle Master « International business development » de l’ICD, vous pourrez acquérir les compétences nécessaires pour atteindre le métier de chef de zone export.

Programme
Grande Ecole

Bachelor
Business Development

MBA Spécialisé
Conseil et stratégie commerciale

PARTAGER