Jeune diplômé : comment trouver un travail sur les réseaux sociaux ?

Grâce à internet, et plus particulièrement aux job boards, il est plus facile de rechercher une opportunité d’emploi et d’y postuler.
Thumbnail

Depuis quelques années, un nouvel acteur est entré discrètement sur le marché du recrutement en ligne : les réseaux sociaux. Certains, comme LinkedIn, sont des réseaux professionnels dédiés à la chose. Leur point fort ? Un fonctionnement en réseau qui maximise votre visibilité. Alors comment utiliser ces outils pour trouver un premier emploi ?

Les réseaux sociaux au service de l’emploi

Des chasseurs de têtes, des DRH et des cabinets de recrutement scrutent tous azimuts les réseaux sociaux à la recherche de talents. Aujourd’hui, la case réseau social est incontournable dans le processus de recrutement, tant pour les candidats que pour les recruteurs. Dans ce contexte, les entreprises françaises sont à environ 70% sur les réseaux sociaux, dont elles ont tôt fait de reconnaître l’intérêt. Leur but ? Plus de visibilité auprès de leurs cibles et un gain de notoriété pour leurs marques, y compris leur marque employeur. Au niveau de la recherche de candidats sur les social networks, les entreprises réalisent un gain de temps inestimable dans l’opération de recrutement, en ciblant les profils adaptés au lieu du système classique « offre-candidature », sur lequel des opérations de tri laborieuses devront être effectuées. D’où l’intérêt pour un jeune diplômé de se positionner sur les réseaux sociaux professionnels, de manière être facilement repérable par les employeurs. Mais alors, lequel privilégier ? LinkedIn, Viadeo, Xing ou Facebook ? La bonne stratégie consisterait à avoir des profils sur tous ces réseaux, à condition de pouvoir les entretenir ! Car à défaut de mises à jour régulières, un compte non-entretenu nuit à la cause du candidat plus qu’il ne la sert, puisqu’il renvoie une image de négligence. Par ailleurs, votre profil professionnel déterminera en grande partie le réseau social qui vous est le plus adapté.

LinkedIn : numéro un des réseaux professionnels

Quand on est étudiant et qu’on vient d’obtenir son diplôme, décrocher un premier emploi n’est jamais aisé, surtout dans le contexte économique actuel. Cependant, des réseaux sociaux comme LinkedIn (le réseau le plus utilisé par les recruteurs) représentent une réelle avancée en matière de recrutement de jeunes diplômés, grâce à la visibilité qu’ils leur procurent auprès des recruteurs potentiels. Alors certes, un profil fraîchement diplômé et sans expérience n’est pas des plus attractifs, mais sur LinkedIn cela peut tourner à votre avantage. En effet, la moyenne d’âge des utilisateurs du plus renommé des réseaux sociaux professionnels est assez élevée : 34 à 35 ans en moyenne. Les plus jeunes boudent généralement LinkedIn au profit d’Instagram ou de Facebook, car il ne le trouve pas assez attrayant, et c’est là votre opportunité. Les recruteurs sont à la recherche de toutes sortes de profils, notamment des débutants motivés et dynamiques. En vous positionnant correctement sur LinkedIn, vous bénéficiez d’un outil de recherche « passive » d’emploi, car vous pouvez être contacté par un recruteur intéressé par votre profil à tout moment.

Des règles simples pour une prospection réussie

Il est une règle d’or à respecter de prime abord quand il s’agit des réseaux sociaux professionnels : remplir le plus de catégories possibles pour crédibiliser le profil. Ensuite, qui dit réseau professionnel, dit profil professionnel : votre profil doit refléter vos compétences, votre formation et vos objectifs. Pensez premièrement à insérer une photo professionnelle et un slogan clair et concis ; les premières impressions sont souvent déterminantes. En outre, certaines techniques de base vont vous permettre de vous démarquer sur les réseaux sociaux :

  • Rédiger un contenu de qualité : qui décrit votre profil en des termes précis et accrocheurs, sans tomber dans les travers de la dissertation. Et pour bien prospecter, sachez donner vie à votre compte en étant régulièrement actif, à travers, notamment, le partage de contenus pertinents. Il en va de votre e-réputation. 
  • Bâtir un réseau et l’entretenir : au travers de l’ajout de contacts qui évoluent dans la sphère d’activité que vous souhaitez intégrer. À ce niveau, il est très important de privilégier la qualité à la quantité, le but n’étant pas d’amasser des comptes. Ces contacts pourront servir de relais auprès de recruteurs potentiels.
  • Relancer vos prospects sur les réseaux sociaux : il y’a ici un point à éclaircir. Si les réseaux sociaux augmentent vos chances de recrutement, ils ne se substituent pas à la candidature classique. Par ailleurs, vous pouvez profiter de votre présence sur LinkedIn (ou un autre réseau), par exemple, pour relancer un DRH après une candidature.

Vous voulez décrocher un diplôme qui saura vous donner de la valeur aux yeux des chasseurs de têtes ? Découvrez les formations proposées par l’ICD, école de commerce de renom. L’ICD vous prépare à répondre aux besoins des entreprises de demain, dès aujourd’hui !

PARTAGER